Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 10:34

Amis plaisanciers bonjour,

Suite à la vente de nos bateaux respectifs, nous avons démissionné de nos fonctions au CLUPP comme l'indique la loi.

Nous vous souhaitons bon vent et une bonne continuation de vos activités sur le port de plaisance de Sète.

Bruno Deroide

Roland Armand

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 09:57

Bonjour,

Nous recevons une information de la région que nous vous transmettons.

En raison de travaux sur le pont du Tivoli les ouvertures des ponts seront annulées le samedi 16 janvier 2016 le matin. Le cycle d'ouverture de l'après-midi normalement réservé aux professionnels sera possible pour la plaisance, sur commande au numéro habituel : 04 67 46 34 36. 14h30 ponts de la Victoire et Tivoli ; 15h15 ponts de la Gare Carnot et Foch ; 15h45 Ponts de la Victoire et Tivoli.

Cordialement,

Travaux sur pont du Tivoli 16 janvier

jpg Jean-François TUDESQ | Responsable des Ouvrages Mobiles Service des Opérations Portuaires Sète Direction des Transports et des Communications - Site de Montpellier

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 11:47
MEILLEURS VOEUX POUR 2016

VOS DELEGUES ET SUPPLEANTS

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 18:36

~~Etaient présents : Roland Armand, Robert Barbaud, Bruno Deroide et Alain Texier ; Absent excusé : Daniel Baldureaux ; Absente : Karine Bénéteau

Nous remercions le président du conseil syndical de la résidence Saint Clair pour la mise à disposition du local. La réunion a pour objet de préparer la rencontre trimestrielle avec le gestionnaire du port et structurer notre fonctionnement pour l’année à venir. Informations :

Roland a précisé les conditions dans lesquelles le Conseil portuaire s’est déroulé.

Bruno a – pour information aux nouveaux élus- précisé les diverses étapes de nos entrevues et courriers concernant la modification des horaires d’ouverture des ponts. Nous devrons insister sur le fait que la promesse de mettre en place des amarrages pour attente entre les ponts est restée non tenue à ce jour.

Organisation pratique : - Depuis les élections des nouveaux représentants du CLUPP, nous n’avons pas réussi à avoir une messagerie utilisable par les membres du bureau. Dans cette situation, nous maintenons la messagerie antérieure cluppsete@orange.fr qui reste la seule valide du CLUPP. - De même le fichier des adhérents, lié à cette messagerie sera maintenu à jour par R. Armand et B. Deroide, -A notre demande, le port nous transmet une copie de la fiche signalétique pour chaque nouveau membre inscrit, mais cette transmission n’est pas encore systématique. Quant aux radiations (vente, départ, etc… ) elles ne sont pas signalées et une extraction complète du fichier du port pour maintenir cette liste à jour reste nécessaire à intervalles réguliers.

Amélioration de la communication : Le CLUPP dispose d’un panneau d’affichage sur le môle. Un autre panneau serait nécessaire au Bassin du Midi pour y mettre les informations identiques, afin de ne pas différencier les usagers en fonction de leur lieu d’amarrage.

Nécessité de se réunir plus régulièrement et au moins avant chaque réunion avec les gestionnaires du port. Nous insistons sur le fait qu’il s’agit d’une équipe et que la présence de tous les élus est indispensable pour une cohérence dans nos actions.

S’est à nouveau posée la question du calendrier des élections CLUPP qui ne colle pas avec celui du renouvellement du conseil portuaire. Il faudra en reparler et proposer une solution à l’EPR.

Points ouverts aux débats : - Des macarons du port de Sète ont été promis pour les usagers. Nous n’avons pas d’information sur leur prochaine mise à disposition.

Des problèmes techniques ont été rencontrés sur plusieurs équipements récents. Nous n’en faisons pas la liste dans ce compte rendu. Ceci nous amène à insister pour être associés à l’élaboration des projets : nous aurions ainsi pu faire éviter des choix qui se révèlent très vite inadaptés. La qualité concerne d’abord les usagers et ce point devra être évoqué lors de nos futures rencontres avec le gestionnaire.

Une action est prévue pour soutenir la démarche d’un propriétaire dont le bateau a été emporté par le vent avec les points d’ancrage défectueux sur le môle. Nous avons reçu le courrier présenté à la capitainerie, auquel nous demanderons au destinataire la suite qui a été donnée auprès du concepteur du brise-clapot. Nous craignons un grave défaut de conception (démarche qualité !) de l’ancrage des points d’amarrage. A suivre !

D’autres problèmes subsistent sur le môle (sécurité des sanitaires en particulier, les moyens de transport du matériel semblent peu satisfaisants).

Comme tous les week-ends « hors saison » il n’y a personne au port pour assurer l’accueil. Ce même jour, des plaisanciers de passage cherchaient le bureau d’accueil et ne pouvaient faute de clé, rejoindre leur bateau sur le ponton d’accueil... Nous devons réitérer notre demande d’une permanence ! -

L’EPR met des moyens sur l’environnement et la qualité ; des personnels ont été nommés sur ces fonctions. Lors de nos rencontres avec le gestionnaire, nous avons envisagé de demander la présence de la responsable qualité pour que nos demandes soient considérées sous cet angle.

Compte tenu du fait que nous allons payer une taxe foncière, il semble que la Mairie de Sète soit susceptible de prendre en compte plusieurs des demandes des plaisanciers et nous envisageons d’agir dès début 2016 dans ce sens.

Attention à la taxe de séjour demandée aux unités en passage ! Nous devons nous battre pour qu‘elle soit liée au nombre de passagers et non pas forfaitaire, ce qui est un non-sens et un danger pour les unités à l’année : il suffirait de multiplier le forfait par 365... Nous devons agir fermement pour modifier cette décision.

Aucune nouvelle des problèmes de pollution au bassin du Midi. Préparation de la réunion avec Fabien Luais L’ordre du jour a pas transmis.

Tous les points que nous avons cité plus haut (et d’autres évoqués qui ont pu être oubliés) serviront à alimenter notre réunion du 17/12. Il semble nécessaire de demander l’inscription d'autres points à l’ordre du jour, qui reste ouvert.

Prochaine réunion prévue le samedi 23/01/2016 à 10h. Lieu à préciser.

Signé : Les élus présents : Roland Armand, Robert Barbaud, Bruno Deroide et Alain Texier.

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 11:16

Comme annoncé lors de la réunion préparatoire du 24 septembre, le Conseil Régional a fait valider par son organe, le conseil portuaire, qui s'est tenu le 6 octobre toutes les augmentations et exonérations prévues et précédemment annoncées (voir article ci-dessous). Le représentant du CLUPP a été le seul, avec celui des plaisanciers pêcheurs, par solidarité avec les plaisanciers, puisqu'ils ne sont pas soumis au remboursement de la taxe foncière à voter CONTRE.

Tous les autres acteurs :

* les représentants du Conseil Régional (6 voix),

* la ville de Sète (1 voix),

* de Frontignan (1 voix),

* l'EPR (1 voix),

* la CCI (1 voix),

* le représentant des personnels appartenant à la sous direction des ports (1 voix),

* celui des personnels de l'EPR (1 voix),

* celui des ouvriers de manutention (1 voix),

* les usagers du port au titre du commerce (4 voix),

* les usagers du port de pêche et de la plaisance (3 voix dont SNS = 1, CLUPP=1, Plaisanciers-pêcheurs=1 voix) !

TOUS ont TOUT approuvé.

Le représentant des plaisanciers a mis en avant l'iniquité de la hausse qui touche toujours plus particulièrement les usagers du port de plaisance. M. Chevalier a fait remarquer que les ports du Cap d'Agde et de Frontignan, entre autres, reprochent encore à Sète de ne pas être assez cher.

En réalité, depuis que la CCI, puis l'EPR ont repris la gestion du port de plaisance, en évinçant la SNS, nous subissons systématiquement des augmentations, quand d'autres sont exonérés…

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 17:25

Etaient présents : Pour Port Sud de France, gestionnaire du port de plaisance : Marc Chevalier, Fabien Luais, Olivier Carmès, Mme Rigoli.

Représentants du CLUPP : Roland Armand, Daniel Baldureaux, Robert Barbaud, Karine Bénéteau, Bruno Deroide et Alain Texier

Cette réunion avait pour seul objet d’informer les usagers sur les décisions budgétaires pour l’année à venir. M. Chevalier, Président de l’EPR, précise en introduction que la taxe de séjour, instaurée pour les bateaux de passage ne concerne pas pour le moment les unités qui stationnent à l’année au port de plaisance. Mais il ne garantit pas les évolutions futures sur ce point. Mme Rigoli, spécialiste à l’EPR de l’aspect financier expose les problèmes posés par l’évaluation de la taxe foncière applicable aux plaisanciers disposant d’un anneau à longue durée dans le port. Il en est conclu que dès 2015, le service gestionnaire du port devra s’acquitter d’un supplément de taxe d’environ 100 000€ qui sera donc répercuté sur les tarifs 2016. M ; Chevalier précise que :

  1. la location des emplacements sera augmentée de 0,8%, pour tenir compte des augmentations du coût de la vie, sauf pour la halte nautique.
  2. L’impact de la taxe foncière représentera une augmentation de 7,7% sur le tarif 2016.
  3. Cette taxe étant effective au 01/01/2015, il a été décidé d’étaler ce paiement en 5 parts constantes sur 5 ans, ce qui représente 1,7% de plus en de 2016, à 2020. En conclusion : ces 3 contributions représentent une augmentation moyenne de 9,2%, pour chaque catégorie de bateau.

Roland Armand demande si ces pourcentages d'augmentation apparaîtront clairement sur les factures. Il lui est répondu que le logiciel ne le permettant pas, un courrier explicatif sera joint aux factures. Fabien Luais précise que les passagers auront une augmentation de 3% (0,8% pour le port et 2,2% forfaitaire pour la taxe de séjour). D’autres modifications sont aussi signalées : les unités de plus de 18m paieront l’eau au volume, et les tarifs des plus de 15m augmentent globalement de 11%. Pour le moment, les bateaux stationnant dans les canaux fermés devraient ne pas être concernés par la taxe foncière. Les usagers auraient souhaité que les gestionnaires n’appliquent pas leur propre augmentation (0,8%) compte tenu de la lourdeur de la note qui s’annonce déjà aux plaisanciers... Seul petit point positif dans ce contexte bien sombre : l’avoir pour les grutages qui ne peuvent se faire à Sète passe de 130 € à 140 €.....

Aurons-nous de nouvelles réalisations comme il était prévu en 2016 et si possible sur le budget complémentaire ? Non, on nous a annoncé au mieux la reprise des travaux pour l’automne 2016, c’est à dire dans un an. Devant le besoin d’identifier les véhicules stationnant dans les emplacements réservés aux plaisanciers (et à l’accès au parking sur le bassin du Midi, les gestionnaires envisagent de fournir aux usages des macarons dès le début 2016. La réunion, devant être aussitôt suivie par une autre réunion avec l’ensemble des usagers est close à 15h30.

Bruno Deroide, Roland Armand et Karine Bénéteau

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 09:32

Bonjour,

~~Vous avez peut-être reçu fin août un courriel émanant d'un "Collectif Local des Usagers du Port de Sète" .

Les membres élus du CLUPP ne sont pas à l'origine de cet envoi et ignorent tout des personnes qui ont visiblement eu l'intention de semer le doute en utilisant une signature et un acronyme approchant : Collectif Local des Usagers du Port de Sète au lieu de Comité local… et CLUPS au lieu de CLUPP. L'adresse de notre blog reste

http://www.cluppduportdeplaisancedesete-overblog.fr, l'adresse courriel : clupsete@orange.fr .Seule l'adresse postale a été modifiée en 2015. C'est maintenant : 583, chemin de Saint-Clair - Résidence Clair Azur - Appt 413. Vous pouvez nous interpeler sur les pontons, ou encore contacter directement (coordonnées sur le blog).

Bien entendu, nous cherchons à savoir ce qu'il en est de ce collectif.

Les membres élus du Comité local des usagers du port de plaisance

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:16

Le 19 mars, nous attirions votre attention sur une nouvelle taxe de mouillage que le gouvernement nous concoctait...

Nous avons été nombreux à agir, signer des pétitions, faire intervenir nos élus.

Aujourd'hui, ces efforts ont porté leurs fruits : le Sénat abandonne l'amendement sur la taxe de mouillage.

L'amendement Giacobbi avait été suivi d'un amendement du sénateur Dantec, sénateur EELV de Loire Atlantique.

Mais ce n'est qu'une première étape, il reste maintenant à convaincre l'Assemblée Nationale. Nous devons donc continuer à nous mobiliser pour que ce projet de taxe de mouillage soit définitivement écarté.

Continuons à nous battre.

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 19:44

Suite aux élections du samedi 28 mars 2015, les nouveaux délégués du CLUPP-SÈTE se sont réunis à Sète, Bassin du Midi, pour un premier contact, assurer la continuité des actions en cours et discuter des actions à mettre en œuvre.

Etaient présents à cette première réunion, par ordre alphabétique :

Roland ARMAND

Robert BARBAUD

Karine BENETEAU

Bruno DEROIDE

Alain TEXIER

Était absent et excusé : Daniel BALDUREAUX.

Les premiers contacts par email ayant été houleux, des échanges de clarification ont d’abord été nécessaires. Il a été rappelé la nécessité d’un travail collectif, afin d’éviter de se retrouver dans la situation connue par le passé. Nécessité a donc été ressentie par tous d’établir des règles claires et simples à faire figurer dans un règlement intérieur. Un projet préparé par Roland a été présenté. Les délégués du CLUPP ont ensuite adopté et arrêté les résolutions suivantes :

- Première point : Communication à l’autorité organisatrice des noms de Roland ARMAND, titulaire et Karine BENETEAU, suppléante, comme représentants au Conseil Portuaire. Le Conseil régional n’intervenant pas dans le choix de qui siègera, nous nous sommes entendus sur le principe de l’alternance, comme nous l’avons fait par le passé.

- Deuxième point : Il est convenu d’établir un règlement intérieur. Cela permettra à tout membre souhaitant devenir délégué de connaître au préalable les principes de fonctionnement et ainsi d’éviter toute interprétation ou conflit. Roland a proposé un projet. Karine souhaite le rendre plus détaillé. Sa proposition sera revue ultérieurement et les premiers principes suivants sont donc adoptés :

* Les décisions sont prises par tout moyen (courriels, rencontres),

* Lors d'un vote interne, l'ensemble des délégués et suppléants participe (6 voix),

* Si aucune majorité ne se dégage, un deuxième tour est organisé aussitôt auquel ne prennent part que les délégués (3 voix),

* Réunion trimestrielle a minima, ou autre,

* Dans toute communication officielle par courrier, au moins 2 titulaires signent,

* Toute communication par courriel, comme toute diffusion sur le blog doit être concertée, avant envoi,

* En cas de non réponse, une relance est envoyée et l'accord présumé acquis 10 jours après,

* Quiconque peut prendre en charge personnellement un dossier, après accord de tous,

* Étudier la possibilité de créer une association. Le nouveau projet sera soumis au vote des délégués à la prochaine réunion. Cette proposition est adoptée par les représentants présents.

Autres sujets abordés : Robert Barbaud se charge de solliciter Fabien Luais pour lui demander de nous proposer rapidement une rencontre.

Le mandat des délégués. Celui-ci est d’une durée de 5 ans. Idem pour le Conseil Portuaire. Les dates de prise de « fonction » entre les représentants du Conseil Portuaire et ceux du CLUPP ne coïncident pas. Pour simplifier les démarches administratives pour les futurs mandats, il est débattu de proposer à l’autorité organisatrice, si la loi le permet, d’allonger ou raccourcir le présent mandat. Il est ensuite demandé à Karine ce qu’elle envisage pour le CLUPP.

Elle fait part de son étonnement quant au nombre de plaisanciers membres du CLUPP, ayant voté lors de l’élection du 28 mars. Roland explique que la date de cette élection était également celle de l’élection aux Départementales. Bruno précise que contrairement à l’avis de Karine, la représentativité du CLUPP-SETE est déjà excellente puisque plus de 110 (sur environ 500) plaisanciers en sont membres, ce qui fait du CLUPP-SETE le plus représentatif de tous les ports du Languedoc-Roussillon. De plus Fabien Luais et son équipe font le travail nécessaire à la diffusion de l’information, ce qui ne nous empèche pas de veiller à ce que cela se poursuive. Karine propose la rédaction d’un mail informatif à faire passer par la Capitainerie, pour une diffusion globale d’information sur le CLUPP. Bien que les délégués réélus lui aient expliqué que cela existe déjà, elle pense malgré leurs avis, qu’une nouvelle diffusion par mailing pourrait être utile. Elle propose également la mise en place d’un formulaire type d’adhésion au CLUPP pour simplifier la démarche d’enregistrement des futurs membres. Bruno précise qu’il existe déjà un formulaire type et qu’il suffira de demander sa généralisation lors d’une réunion avec le gestionnaire. Dans le même ordre d’idée, elle fait mention du cahier de doléances, élément de communication et d’échange important selon elle. Sur ce point, il semble que le CLUPP puisse intervenir pour une meilleure visibilité et utilisation de celui-ci. En revanche, Karine trouve une opposition en la personne de Roland, lorsqu’il est question de demander une boite aux lettres physique à la capitainerie pour que les plaisanciers puissent au cours de leurs passages, laisser des messages à l’attention du CLUPP. Bruno confirme au cours de cette réunion son intention de se dessaisir de certaines tâches qu’il a accomplies jusque-là, tout en restant bien sûr à l’écoute et actif envers les plaisanciers et le CLUPP.

Lors de cette réunion est abordé le dossier stationnement. Il est rappelé qu’une attestation du règlement de l’annuité vaut laisser-passer sur le parking du Môle lors de certaines manifestations. Il est ajouté que lors de longs départs, les plaisanciers du Môle ont autorisation de stationner leurs véhicules au Bassin du Midi. A ce propos, Karine fait remonter les remontrances de certains plaisanciers du Bassin du Midi. « Le parking est effectivement grand, ce serait respectueux que les personnes parties pour de longues périodes ne stationnent pas juste devant les pontons. Au niveau des yachts par exemple, il y a de fait proportionnellement plus de place. » Souhaitons pour tous que cela se mette en pratique à la prochaine saison.

Roland fait part de son souhait de créer une association CLUPP. Bruno estime qu’une association serait utile - pour ester en justice, par exemple- mais elle serait de facto indépendante du CLUPP. Il existe peut-être déjà des associations qui pourraient représenter les intérêts des membres du CLUPP. Karine BENETEAU, estime plus judicieux de créer une dynamique entre les membres avant de penser à la création d’une association, "qui dans ce cadre, serait être non corrélative de droit".

Il est également fait mention de la remise du chèque des plaisanciers à la SNSM, des rapports que le CLUPP entretient avec diverses associations, institutions. Il est demandé à Karine de rédiger le compte-rendu de cette première réunion. Plus de sujet n’étant en débat, la réunion se termine à 16h00.

Karine Benéteau, Roland Armand, Robert Barbaud, Bruno Deroide, Alain Texier

Published by FABERMORCAR
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 21:05

Mercredi 8 avril 2015, Marc Chevallier, président de l'EPR-Port Sud de France, nous avait invités, pour la deuxième année consécutive, à la réception de remise du chèque à la société sauvetage en mer de Sète.

Et 15 520 euros de plus pour le futur canot de la SNSM

 

De droite à gauche: Bruno Deroide élu du CLUPP, André Lubrano (conseiller régional), Michel Zambrano, président de station de sauvetage de Sète, Marc Chevallier, Président de l'EPR, Jean-Pierre Lisanti, représentant les plaisanciers pêcheurs, Olivier Carmes, directeur général adjoint de l'EPR, Karine Bénéteau, nouvelle élue du CLUPP.

 

Cet argent est le fruit de 10 euros rajoutés à la facture d'amodiation des bateaux de plaisance par l'établissement public régional et qui permet en échange, la gratuité de l'intervention du canot sétois, en cas de fortune de mer, dans un rayon de 40 miles. Plus précisément, Michel Zambrano rajoute : "c'est le CROSSMED qui décide en fonction du lieu de demande d'assistance d'envoyer l'unité de sauvetage la plus proche et la plus adaptée à l'opération. Si c'est dans le secteur de SETE, il enverra le canot de SETE, si c'est dans un autre secteur il enverra le moyen de ce secteur. Exemple : une demande d'assistance secteur Port Camargue, c'est la Sainte SARAH, vedette de ce port qui sera mise en alerte".

 

La plupart des 1 650 plaisanciers sétois règle volontiers ce montant, minime, mais si important pour la SNSM.

 

Michel Zambrano, président de la société de sauvetage en mer a évoqué le futur canot de sauvetage tout temps qui prendra la suite du Marius-Oliveri, fin 2017, financé, en plus des plaisanciers, par de nombreux donateurs, la Ville, le Département et la Région pour un montant de 1,3 M€. En retour, le président de la station a remis la médaille de la station à Marc Chevallier, André Lubrano (conseiller régional) et Fabien Luais, directeur de la plaisance.

 

Roland ARMAND

Published by Roland ARMAND
commenter cet article