Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Les 3 élus, MM. AMBROSINO, ARMAND et DEROIDE, avaient été conviés à rencontrer l’EPR qui souhaitait leur présenter le budget plaisance 2011 et préciser les projets pour cette même année.  Les suppléants M. LIGUORI et M. BARREAU se sont joints à eux pour participer à cette réunion. Pour l’EPR étaient présents, M. BERTRET Directeur, M. CHEVALLIER, Président, M. LUAIS gérant du port ainsi que M. Yves de Montgolfier.

 

          M. Chevalier se renseigne au préalable sur le nombre d’inscrits au CLUPP-Sète (une centaine) et sur la procédure d’inscription. A cette occasion, les élus du CLUPP rappellent qu’ils n’ont pas la possibilité de contacter la totalité des plaisanciers. Il est donc convenu qu’un panneau d’affichage sera dédié au CLUPP, à proximité de la capitainerie-plaisance.  Un courriel ou courrier, à l’occasion du renouvellement des contrats, devrait permettre d’informer les plaisanciers de la possibilité de s’inscrire au CLUPP.

 

          Question est posée sur la réunion annuelle des membres du comité : Le gérant et le Président estiment qu’elle n’est pas prévue dans les textes et chargent les élus de répercuter les informations budgétaires à l’ensemble des  membres.

 

          M. Luais présente ensuite les éléments du budget, tel qu’adopté par le Conseil Portuaire. Ce budget, ne nous ayant pas été présenté préalablement à la rencontre, il nous est difficile d'intervenir efficacement. Avec des produits de 744 000 € (escales, carénage et stationnement), et des charges de 824 000 €, il présente un déficit de 80 000 €. Malgré une augmentation de 2 % des tarifs, (pas d’augmentation à la halte nautique), il n’est pas en équilibre. Il faut noter une dotation aux amortissements et provisions élevée (162 000 €), probablement liée aux investissements prévus en 2011 (1 502 000 €), mais ce point n’est pas confirmé. A cette occasion, nous rappelons que les prestations ne sont pas à la hauteur des tarifs pratiqués et que les plaisanciers ne devront subir qu’une part très modérée ou nulle dans la mise à niveau des équipements du port de plaisance.

 

Notamment : nous devrions disposer bientôt de papier dans les toilettes, en réponse à notre demande récurrente, d'un suivi plus fréquent de l'entretien de ce lieu, ainsi que de l'eau chaude au niveau des bacs de lavage pour la vaisselle ; il nous a été proposé de convertir une douche en WC pour absorber dans un premier temps l'afflux d'utilisateurs lors des manifestations nautiques et pendant la période estivale.

 

M. Chevalier présente ensuite les projets qui devraient voir rapidement le jour :

 

6 pontons devraient être installés en lieu et place des pontons actuels. Un dispositif de protection (ponton flottant pour la zone portuaire de plaisance) sera installé. La capacité d’accueil en sera accrue d’environ 40 places.

                                                                                                

Un étude préliminaire (sol, agitation, etc…) est en cours. Un rendu technique est prévu en juin et guidera le choix des solutions et options possibles d’amarrage (pendilles, pieux ou bouées…). Parallèlement, sera aménagé (sécurisé, bornes) le bassin du Midi pour permettre l’accueil des plaisanciers. Dans le port, la nouvelle implantation des pontons obligera de déplacer les bateaux, ponton après ponton, dans ce bassin durant les travaux. Calendrier prévu : octobre 2011 à mai 2012 (encore flou…). Il faut donc s’attendre à quelques mois compliqués pour les plaisanciers.

 

Monsieur Chevalier indique ensuite plusieurs points :

 

-        le stockage des filets de la petite pêche devrait quitter les quais pour se déplacer à Frontignan ;

-        rien de fixé en ce qui concerne la base Tabarly en état de plus en plus dégradé ;

-        bien que l’EPR gère la totalité du port, en ce qui concerne le môle et son revêtement déplorable (entre autres problèmes liés au môle), la situation reste la même que celle connue depuis longtemps : inextricable !

-        l’EPR consultera la mairie lors de leur prochaine rencontre au sujet d’un parking dédié à la plaisance, demande que nous réitérons à chaque rencontre ;

 

La réunion se termine en évoquant à nouveau notre participation au Conseil Portuaire, conformément à l'article 622-1 du code des ports maritimes . L’EPR est convaincu du bien fondé de cette revendication et le conseil Régional LR pourrait envisager notre présence lors de sa prochaine réunion qui devrait avoir lieu en fin d’année 2011. Nous interviendrons à nouveau auprès du C.R.-L.R. à ce sujet.

 

La séance est levée à 12h30.

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by