Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 19:44

Suite aux élections du samedi 28 mars 2015, les nouveaux délégués du CLUPP-SÈTE se sont réunis à Sète, Bassin du Midi, pour un premier contact, assurer la continuité des actions en cours et discuter des actions à mettre en œuvre.

Etaient présents à cette première réunion, par ordre alphabétique :

Roland ARMAND

Robert BARBAUD

Karine BENETEAU

Bruno DEROIDE

Alain TEXIER

Était absent et excusé : Daniel BALDUREAUX.

Les premiers contacts par email ayant été houleux, des échanges de clarification ont d’abord été nécessaires. Il a été rappelé la nécessité d’un travail collectif, afin d’éviter de se retrouver dans la situation connue par le passé. Nécessité a donc été ressentie par tous d’établir des règles claires et simples à faire figurer dans un règlement intérieur. Un projet préparé par Roland a été présenté. Les délégués du CLUPP ont ensuite adopté et arrêté les résolutions suivantes :

- Première point : Communication à l’autorité organisatrice des noms de Roland ARMAND, titulaire et Karine BENETEAU, suppléante, comme représentants au Conseil Portuaire. Le Conseil régional n’intervenant pas dans le choix de qui siègera, nous nous sommes entendus sur le principe de l’alternance, comme nous l’avons fait par le passé.

- Deuxième point : Il est convenu d’établir un règlement intérieur. Cela permettra à tout membre souhaitant devenir délégué de connaître au préalable les principes de fonctionnement et ainsi d’éviter toute interprétation ou conflit. Roland a proposé un projet. Karine souhaite le rendre plus détaillé. Sa proposition sera revue ultérieurement et les premiers principes suivants sont donc adoptés :

* Les décisions sont prises par tout moyen (courriels, rencontres),

* Lors d'un vote interne, l'ensemble des délégués et suppléants participe (6 voix),

* Si aucune majorité ne se dégage, un deuxième tour est organisé aussitôt auquel ne prennent part que les délégués (3 voix),

* Réunion trimestrielle a minima, ou autre,

* Dans toute communication officielle par courrier, au moins 2 titulaires signent,

* Toute communication par courriel, comme toute diffusion sur le blog doit être concertée, avant envoi,

* En cas de non réponse, une relance est envoyée et l'accord présumé acquis 10 jours après,

* Quiconque peut prendre en charge personnellement un dossier, après accord de tous,

* Étudier la possibilité de créer une association. Le nouveau projet sera soumis au vote des délégués à la prochaine réunion. Cette proposition est adoptée par les représentants présents.

Autres sujets abordés : Robert Barbaud se charge de solliciter Fabien Luais pour lui demander de nous proposer rapidement une rencontre.

Le mandat des délégués. Celui-ci est d’une durée de 5 ans. Idem pour le Conseil Portuaire. Les dates de prise de « fonction » entre les représentants du Conseil Portuaire et ceux du CLUPP ne coïncident pas. Pour simplifier les démarches administratives pour les futurs mandats, il est débattu de proposer à l’autorité organisatrice, si la loi le permet, d’allonger ou raccourcir le présent mandat. Il est ensuite demandé à Karine ce qu’elle envisage pour le CLUPP.

Elle fait part de son étonnement quant au nombre de plaisanciers membres du CLUPP, ayant voté lors de l’élection du 28 mars. Roland explique que la date de cette élection était également celle de l’élection aux Départementales. Bruno précise que contrairement à l’avis de Karine, la représentativité du CLUPP-SETE est déjà excellente puisque plus de 110 (sur environ 500) plaisanciers en sont membres, ce qui fait du CLUPP-SETE le plus représentatif de tous les ports du Languedoc-Roussillon. De plus Fabien Luais et son équipe font le travail nécessaire à la diffusion de l’information, ce qui ne nous empèche pas de veiller à ce que cela se poursuive. Karine propose la rédaction d’un mail informatif à faire passer par la Capitainerie, pour une diffusion globale d’information sur le CLUPP. Bien que les délégués réélus lui aient expliqué que cela existe déjà, elle pense malgré leurs avis, qu’une nouvelle diffusion par mailing pourrait être utile. Elle propose également la mise en place d’un formulaire type d’adhésion au CLUPP pour simplifier la démarche d’enregistrement des futurs membres. Bruno précise qu’il existe déjà un formulaire type et qu’il suffira de demander sa généralisation lors d’une réunion avec le gestionnaire. Dans le même ordre d’idée, elle fait mention du cahier de doléances, élément de communication et d’échange important selon elle. Sur ce point, il semble que le CLUPP puisse intervenir pour une meilleure visibilité et utilisation de celui-ci. En revanche, Karine trouve une opposition en la personne de Roland, lorsqu’il est question de demander une boite aux lettres physique à la capitainerie pour que les plaisanciers puissent au cours de leurs passages, laisser des messages à l’attention du CLUPP. Bruno confirme au cours de cette réunion son intention de se dessaisir de certaines tâches qu’il a accomplies jusque-là, tout en restant bien sûr à l’écoute et actif envers les plaisanciers et le CLUPP.

Lors de cette réunion est abordé le dossier stationnement. Il est rappelé qu’une attestation du règlement de l’annuité vaut laisser-passer sur le parking du Môle lors de certaines manifestations. Il est ajouté que lors de longs départs, les plaisanciers du Môle ont autorisation de stationner leurs véhicules au Bassin du Midi. A ce propos, Karine fait remonter les remontrances de certains plaisanciers du Bassin du Midi. « Le parking est effectivement grand, ce serait respectueux que les personnes parties pour de longues périodes ne stationnent pas juste devant les pontons. Au niveau des yachts par exemple, il y a de fait proportionnellement plus de place. » Souhaitons pour tous que cela se mette en pratique à la prochaine saison.

Roland fait part de son souhait de créer une association CLUPP. Bruno estime qu’une association serait utile - pour ester en justice, par exemple- mais elle serait de facto indépendante du CLUPP. Il existe peut-être déjà des associations qui pourraient représenter les intérêts des membres du CLUPP. Karine BENETEAU, estime plus judicieux de créer une dynamique entre les membres avant de penser à la création d’une association, "qui dans ce cadre, serait être non corrélative de droit".

Il est également fait mention de la remise du chèque des plaisanciers à la SNSM, des rapports que le CLUPP entretient avec diverses associations, institutions. Il est demandé à Karine de rédiger le compte-rendu de cette première réunion. Plus de sujet n’étant en débat, la réunion se termine à 16h00.

Karine Benéteau, Roland Armand, Robert Barbaud, Bruno Deroide, Alain Texier

Partager cet article

Repost 0
Published by FABERMORCAR
commenter cet article

commentaires